Mer

Par l'Amiral Guy Labouérie ─ Le 17 décembre 2005

Après avoir vu les dispositifs japonais et américains, voyons maintenant au jour le jour comment vont se dérouler les choses à partir du 23 mai. Le 27 mai, la flotte impériale quitte Hashirajima dans la mer intérieure du Japon. C'est le jour anniversaire de la victoire de Tsushima, le jour de la marine...

Par Joël-François DumontDéfense n°118 — Paris, le 15 décembre 2005.

Si toutes les informations collationnées concernant l'attaque de Pearl Harbour avaient été centralisées dans un seul et même bureau, celle-ci aurait été sinon déjouée du moins, ses conséquences n'auraient pas été aussi dramatiques qu'elles le furent à l'époque... 

Par l'Amiral Guy Labouérie ─ Le 10 décembre 2005.

Après avoir examiné le plan d'opération japonais, voyons maintenant le dispositif américain en rappelant que les Japonais se trouvent face à deux inconnues. La première, c’est le nombre, l’état et la position des porte-avions américains dont ils n’ont plus de nouvelles depuis la bataille de la mer de Corail...

Par l'Amiral Guy Labouérie ─ Le 3 décembre 2005

Pour le Haut État-major japonais, l'attaque surprise de Pearl Harbor constituait la première étape vers une victoire éclatante. La marine impériale pensant renouer avec une stratégie qui s'était avérée payante à Tsushima avait pour mission de livrer "la" bataille décisive pour laquelle elle s'était préparée...

 Par l'Amiral Guy Labouérie ─ Le 26 novembre 2005.

Le Japon est sans conteste la 3ème puissance navale au moment de l'attaque de Pearl Harbor. Une guerre à laquelle le pays se préparera secrètement pendant quatre ans en réfléchissant à des formules permettant de compenser ses faiblesses par rapport à l'Amérique pour mieux la défier dans le Pacifique...

Par l'Amiral Guy Labouérie ─  Le 12 novembre 2005.

Ce qui n'est pas acceptable aujourd'hui encore, c'est que les responsables à Washington avait eu "l'information" plusieurs jours à l'avance, et, à Pearl Harbor, l'alerte dix minutes avant l'attaque, soit suffisamment pour organiser la défense de la grande base aéronavale du Pacifique, mais ces mêmes responsables, englués dans leurs rivalités n'y ont pas cru ou pas voulu y croire... 

Par l'Amiral Guy Labouérie ─ Le 29 octobre 2005.

La bataille de l'archipel de Midway ne sera pas le fruit du hasard. Bien au contraire, elle sera le résultat d’une longue histoire politique, stratégique et maritime. Du fait de sa situation à mi-distance entre Yokohama et San Francisco, Midway se trouve être le point de concentration des énergies japonaise et américaine...

Par l'Amiral Guy Labouérie ─ Le 7 octobre 2005.

Les ports japonais étant fermés depuis deux siècles à tous navires étrangers à l'exception des navires néerlandais et chinois, un officier de marine américain devait réussir un véritable tour de force. Le 8 juillet 1853, le commandant de l'USS Mississippi, Mattew C. Perry, escorté de trois autres vapeurs armés, jette l'ancre devant Edo, aux portes de Tokyo, avec une lettre pour l'Empereur...