Hommage de l’Armée de l’air à ses frères d’armes britanniques

Par le Lieutenant Lise Moricet ─ Direction : Armée de l'air ─ Paris le 25 mai 2018.

Cet événement commémoratif était placé sous la présidence du général André Lanata, chef d’état‐major de l’Armée de l’air (CEMAA), et de l'Air Chief Marshal (ACM) Stephen Hillier, chef d’état-major britannique, accompagnés d’Edward Llewellyn, ambassadeur du Royaume-Uni en France, et du général Bruno Le Ray, gouverneur militaire de Paris.

Autour du célèbre « Vieux Charles » du capitaine Georges Guynemer et d’un Avro 504 et après que les hymnes français et britannique aient été interprétés par les musiques de l’air des deux pays, l’Air Chief Marshal Stephen Hillier a pris la parole. «De toutes les visites que j’effectue cette année pour marquer le centenaire de la Royal Air Force, celle qui a peut-être la plus grande résonance historique est ma visite en France.» 

Rappelons que, jusqu’au printemps 1916, le Grand quartier général britannique était basé à Saint-Omer, en France. Et le chef d’état-major britannique de poursuivre : « Nous faisons donc ensemble face au défi du terrorisme international, mais nous nous tenons également côte à côte, confrontés à un climat international de plus en plus sombre, dans lequel les menaces que font peser des États revanchards et leurs alliés ne cessent de grandir aussi bien en nombre qu'en dangerosité

Depuis la Première Guerre mondiale, les liens unissant les aviateurs des deux nations se traduisent par une étroite coopération. Celle-ci a été renforcée par la signature d’un traité franco‐britannique le 2 novembre 2010 (traité dit «de Lancaster House»). Définissant plusieurs axes de développement de coopération bilatérale entre les deux alliés, ce traité repose aujourd’hui sur quatre piliers : les opérations et entraînements conjoints (à travers le concept de Combined Joint Expeditionary Force validé en avril 2016), les équipements (missiles et A400M Atlas notamment), les ressources humaines et la formation, l’influence. 

Le général Lanata a tenu à féliciter la Royal Air Force  pour ses performances, la qualité de ses hommes et de ses femmes. «La Royal Air Force et l’armée de l’air française démontrent chaque jour qu’elles sont au rendez-vous des opérations, tant dans la lutte contre le terrorisme que face à des menaces étatiques. (…). Pour être prêtes demain, nos deux armées de l’air doivent continuer de faire évoluer les concepts et développer les moyens de la puissance aérienne militaire au service de la défense de nos citoyens. » Récemment encore, l’interopérabilité des armées de l’air française et britannique, résultat de cette collaborations suivie, a été une nouvelle fois démontrée lors des frappes conduites en Syrie dans la nuit du13 au14 avril dernier.

La matinée s’est achevée par une déclaration conjointe des deux chefs d’état-major sur la coopération des deux armées dans la lutte contre le terrorisme, suivie du passage d’un Rafale au-dessus du dôme de la cathédrale Saint-Louis des Invalides.

Rate this article: 
Aucun vote pour le moment