Français et Américains s’entraînent en Allemagne

Source : SIRPA Terre — Paris, le 15 mai 2018.

Du 17 avril au 11 mai, aux côtés des Français et des Américains, l’exercice multinational qui s’est joué en Bavière sur le camp américain de Grafenwöhr a rassemblé des brigades anglaise, allemande et canadienne.

Autour du scénario consistant à aider un allié à retrouver son intégrité après l’invasion de son territoire par un ennemi, JWA visait plus particulièrement à tester quatre aspects pour la brigade française :

  • assurer l’interopérabilité technique des moyens de communication français avec les forces de l’US Army ;
  • s’intégrer dans la planification US en y démontrant les spécificités et savoir-faire d’une brigade française ;
  • s’attacher à comprendre le mode d’action d’un ennemi nouveau ;
  • être complètement interopérable dans la conduite des opérations pour contrer et défaire l’adversaire.

Comme l’a affirmé le général Palu, commandant la 7e BB, l’essentiel des objectifs a été atteint : « les informations qui s’échangent avec la division américaine sont parfaitement interopérables, nous sommes parfaitement intégrés dans leur commandement. Nous avons une vision permanente de ce qui se passe sur le terrain. »

Travailler conjointement : un défi informatique

Le défi de l’exercice reposait également sur la nécessaire coordination de l’ensemble des réseaux de communication alliés. Jusqu’à présent, les entraînements internationaux utilisaient le réseau d’un des pays participants. Pour JWA, un réseau unique a été testé, réfléchi depuis plusieurs mois par une équipe multinationale. Comme l’explique le commandant américain Perry, ingénieur informatique de la 1re division américaine, «chaque allié est arrivé avec son programme et s’est interconnecté avec nous. » Chaque allié a ainsi pu interagir avec le réseau américain tout en gardant son réseau spécifique, garantissant ainsi un niveau d’interopérabilité optimal.

Pour poursuivre ce travail de coopération, de nombreux exercices sont ainsi prévus prochainement. L’ambition pour 2021 ? Tester l’inter

Rate this article: 
Aucun vote pour le moment