Le Jean de Vienne escorte des unités alliées dans le détroit de Bab El Mandeb

Source : État-major des Armées — Paris, le 18 avril 2018.

Déployé en océan Indien depuis le 23 février 2018, le Jean de Vienne a été sollicité début avril pour escorter deux convois de bâtiments militaires américains et anglais devant franchir le détroit de Bab El-Mandeb, situé entre Djibouti et le Yémen.

Ces deux opérations délicates ont été préparées et conduites sous faible préavis, en lien avec le contrôleur opérationnel Alindien et le commandement de la cinquième flotte américaine via le détachement de liaison français à Bahreïn. Ces escortes ont été réalisées suite à la demande de nos alliés soucieux de protéger leurs unités précieuses dans une zone connue pour son insécurité, et confiants dans la capacité du Jean de Vienne à les protéger.

Ainsi, début avril, après avoir franchi le détroit une première fois dans le sens sud-nord à vitesse élevée, le Jean de Vienne a escorté dans le sens inverse l’Amphibious Readiness Group américain Iwo Jima renforcé d’une unité britannique HMS (Her Majesty’s Ship) Albion.

Moins de 36 heures plus tard, le Jean de Vienne a effectué une deuxième escorte et pris le contrôle tactique d’un groupe composé de deux ravitailleurs américain et britannique.

Le passage du détroit se fait systématiquement en prenant des mesures de protection renforcées et en adoptant des cinématiques adaptées.

Ces deux actions successives illustrent le professionnalisme, l’interopérabilité et le haut niveau de confiance entre la Marine nationale, l’US Navy et la Royal Navy.

Rate this article: 
Aucun vote pour le moment